Home > Actualités > Avis aux plongeurs passionnés d’épaves!

Avis aux plongeurs passionnés d’épaves!

bg-ref-titre-gris
DSC_9726

Projet de sciences participatives : protection du Daffodil.
Participez à la recherche scientifique dédiée à la protection des épaves métalliques dans leur milieu naturel. Suivez le cadrage et envoyez nous votre photographie datée à l’adresse suivante : [email protected]
Le projet Save Our Shipwreck (SOS) est un projet financé par l’Agence Nationale pour la Recherche (ANR) pour la protection des épaves. Ce projet consiste à placer deux épaves sous protection cathodique et à suivre l’influence du dispositif sur leurs pathologies de corrosion et de biocorrosion mais aussi sur l’évolution de l’environnement proche en suivant la faune et la flore sous-marine. Dans le cadre de ces recherches, des coupons d’acier ont été immergés et seront régulièrement prélevés pour étude au sein des laboratoires partenaires.

Participez au réseau de sentinelles et partagez votre regard, votre expérience de l’épave du DAFFODIL en photographiant les plaques de coupons d’acier et en signalant tout événement, toute observation que vous jugez pertinente pour l’évolution de sa structure et sa protection dans son environnement.
Crédits photo : F.Osada/DRASSM/Projet SOS

Nos actualités

A-CORROS est en Egypte!

29/09/2021

Dans le cadre de la restauration du sarcophage en argent de Psousennes 1er, A-CORROS intervient à nouveau en Égypte. Situé au Musée Égyptien de la place TAHRIR au Caire, ce sarcophage fait l’objet de toutes les attentions. Avec les équipes…

Lire la suite

A-CORROS retourne à bord de l’Espadon

19/04/2021

Après le diagnostic de l’Espadon en 2019, A-CORROS est missionné pour restaurer les objets présents sur le parcours de visite de ce musée hors du commun. A la tête d’un groupement aux compétences complémentaires (bois, métal, plastique, cuir, composites), nous…

Lire la suite

Formations INRAP

17/03/2021

Dans le cadre d’un marché public remporté par le Pôle Culture & Patrimoines, A-CORROS devient formateur pour l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) pour une durée de 3 ans. Au sein d’une équipe pluridisciplinaire composée d’Arc Antique, Hélène Huysseune,…

Lire la suite