+33(0)4 90 98 08 38

Comprendre le processus de corrosion : l’explication de nos experts

bg-ref-titre
Accueil > Comprendre le processus de corrosion : l’explication de nos experts
bg-page-gauche

Dégradation d’un métal sous l’effet d’agents oxydants présents dans l’environnement, la corrosion est une problématique majeure pour nombre de fabricants d’objets ou de structures métalliques (immeubles, bateaux, avions, voitures, …). En effet, le métal utilisé pour la construction pouvant être altéré par la corrosion, l’intégrité structurelle de ce matériau devient un véritable enjeu de sécurité pour les futurs utilisateurs. Quels sont les différents types de corrosion ? A quel vitesse se déroule ce processus ? Du diagnostic au traitement en passant par la prévention de la corrosion, quelles étapes de surveillance peuvent être mises en place ? Le point complet des experts A-CORROS sur la corrosion des métaux.

Les différents types de corrosion

Selon le matériau utilisé et sa vulnérabilité, différents types de corrosion peuvent être observés.

La corrosion du métal

En fonction du type de métal, la corrosion peut provoquer une simple altération ou la destruction complète du matériau. Ainsi, pour des métaux comme le zinc ou le cuivre, la corrosion demeure superficielle. En revanche, pour un métal comme le fer, le phénomène de corrosion se traduit par une formation de rouille et se poursuit parfois jusqu’à destruction totale du métal.

La corrosion de l’aluminium

En présence d’oxygène, l’aluminium se couvre d’une couche d’oxyde appelée l’alumine. Cette dernière est imperméable à l’eau et à l’air et fait office de protection pour le métal. On parle de phénomène d’auto-protection.

La corrosion marine

Processus de corrosion le plus répandu, la corrosion humide se produit au contact de l’eau de mer (corrosion marine en milieu portuaire, écluses, …), de l’eau douce (vannes, conduits, réserves, …) et de l’air humide (structures exposées à un climat, même si celui-ci est tempéré).

La vitesse de corrosion

Influencée par le milieu ambiant, la vitesse de corrosion est incontestablement plus rapide en atmosphère marine. De plus, on constate que ce phénomène s’accélère encore davantage au sein d’une atmosphère industrielle marquée par une pollution de gaz tels que l’azote ou les oxydes de soufre.

Le diagnostic de la corrosion

Il s’agit d’identifier le type de corrosion présent et les causes du phénomène. En effet, lorsque la corrosion commence, sa propagation peut être rapide. Il convient donc d’être vigilant et de poser un  diagnostic sans délai.

La corrosion par piqûre

La corrosion par piqûre se produit quand la couche protectrice d’un métal se brise et expose les atomes métalliques aux électrons. Cette réaction électrochimique provoque la formation de piqûres voire de fissures. Lorsqu’une surveillance de la corrosion est mise en place, on recherche d’éventuelles piqûres formées sur la surface métallique ou des dépôts rouges-bruns d’oxydes de fer.

La corrosion caverneuse

Dans ce type de corrosion, la couche d’oxyde protectrice se rompt et de profondes alvéoles se forment. La corrosion caverneuse se manifeste dans des crevasses autrement dit sur une surface métallique qui se trouve en contact avec une autre surface.

La corrosion galvanique

Cette corrosion se manifeste lorsque deux métaux se trouvent en contact et qu’un passage pour le courant électrique existe entre ces derniers.Faites appel aux experts A-CORROS pour un diagnostic corrosion complet.

Le traitement de la corrosion

Quelle que soit la forme d’altération ou d’oxydation concernée, cette dernière ne permet plus au métal détérioré de remplir son rôle. Selon le type et l’origine de l’action destructrice, il convient donc de choisir un traitement adapté au phénomène observé. De manière concrète, de nombreux traitements et moyens de protection permettent de lutter contre la corrosion : utilisation de vernis ou peintures imperméables, revêtement chimique, métallisation (aluminage, galvanisation, étamage), protection anodique (création d’une couche d’oxyde protectrice en surface), protection cathodique (placement d’une cathode qui se détériore de manière progressive à la place des pièces que l’on souhaite protéger), …

Les spécialistes A-CORROS vous orientent vers le traitement anticorrosion le plus efficace.

La prévention de la corrosion

Des solutions préventives peuvent être mises en place pour éviter le phénomène de corrosion. En effet, il est primordiale de vérifier la présence éventuelle d’hétérogénéités dans le milieu et le matériau et d’optimiser le choix du matériau ainsi que du revêtement si nécessaire. Par exemple, dans le cas d’une utilisation d’alliages d’aluminium en milieu marin, on évite les familles d’alliage contenant du cuivre ou on protège par le biais d’un traitement d’anodisation et d’une peinture.

Pour une prévention corrosion efficace, faites appel aux experts A-CORROS.

Vous souhaitez solutionner un problème de corrosion ? Vous voulez évaluer la performance ou la durabilité d’un matériau contre la corrosion ? Vous envisagez de mettre en place un système de protection contre la corrosion ? Pour comprendre, prévenir ou traiter la corrosion d’un produit, d’une pièce ou d’un équipement métallique, une véritable expertise dans le domaine de la corrosion et de la protection anticorrosion se révèle indispensable. Spécialiste en corrosion, A-CORROS vous offre son analyse, son savoir-faire et son expérience pour tout type de matériaux métalliques.

bg-page-droite